Johnny Masséba, SJ
Johnny Masséba, SJ

Province: Canada

Date de naissance: 17 juillet 1985

Ville natale: Léogâne (Haïti)

Faits saillants de sa formation jésuite:
A fait de la pastorale auprès des jeunes en Haïti et auprès des immigrants haïtiens en République dominicaine, dans les « bateyes » où campent les ouvriers de la canne à sucre
Il a enseigné l’espagnol au Collège Saint-Ignace de Croix-des-Bouquets (Haïti)
Il a été diacre à la paroisse Sainte-Marie-de-l’Incarnation de Québec

Biographie:
Le père Johnny Masséba, SJ, est entré au noviciat de la Compagnie de Jésus en juillet 2007. Après deux ans de formation spirituelle, il a prononcé ses vœux le 6 août 2009. De 2009 à 2013, il a étudié la philosophie et les sciences sociales en République dominicaine. À cette étape de sa formation, Johnny a fait de la pastorale auprès de jeunes et de travailleurs agricoles haïtiens dans les « bateyes ». De 2013 à 2015, sa régence au noviciat de Port-au-Prince (Haïti) l’a amené à exercer la charge de ministre. Il a enseigné l’espagnol au Collège Saint-Ignace dans la localité de Croix-des-Bouquets. À l’été 2015, il est allé à Québec (Canada) entreprendre sa théologie. Ce fut l’occasion pour lui d’approfondir sa connaissance de Dieu et de se familiariser avec les grands thèmes de la tradition de l’Église universelle et son mode de fonctionnement. À l’été 2017, il s’est rendu à Serverette (France) pour le Mois Arrupe (programme de réflexion axé sur l’appel à l’ordination). Johnny a été ordonné diacre le 28 mai 2018 et il a exercé le diaconat à la paroisse Sainte-Marie-de-l’Incarnation de Québec pour se préparer à l’ordination sacerdotale.


Johnny à la chapelle de Montmartre, à Paris, où saint Ignace et ses compagnons ont prononcé leurs premiers vœux en août 1534.

Un livre, un film, une pièce de musique ou une émission de télé qui t’a séduit depuis ton entrée dans la Compagnie, et pourquoi?
J’ai découvert un film intitulé « Le Grand Silence » durant ma formation au noviciat. C’est un film documentaire franco-helvéto-allemand réalisé par Philip Gröning sur les moines de la Grande Chartreuse, sorti en 2005. Le film est d’une longueur inhabituelle : environ 3 heures. Il n’y a pas de dialogues ou presque (généralement des prières), sans musique additionnelle, sans commentaire, sans autres bruits que ceux produits par les gestes du quotidien, sans autres voix que celles relevant de l'accomplissement du rite. Un tel film m’a permis de pénétrer la vie monastique et comprendre le déroulement quotidien de ce style de vie. Parmi les diverses manières de répondre à l’appel du Seigneur, j’ai pu faire la comparaison entre mon appel à la Compagnie de Jésus et la vie monastique. Même si je ne me suis pas senti appelé à la vie monastique, les moines m’ont appris que trouver du temps pour le Seigneur, être en prière et rester constamment en sa présence, c’est possible. Cette prise de conscience m’a permis de me recentrer sur Dieu chaque fois que les situations du monde m’en empêchaient.

D’autre part, le silence du film avait une grande importance pour moi. Habituellement, j’aimais regarder un film d’action ou une comédie. Cette fois-ci, c’était le contraire. J’étais en présence de ces moines qui vivaient un grand silence. Dès lors, je me suis trouvé devant ces professeurs qui m’enseignaient l’importance de l’intériorité dans la vie spirituelle. En effet, ce film que j’ai eu la chance de visionner dès le début de ma formation m’a donné le désir de toujours accorder une place primordiale à Dieu dans ma vie. C’est un processus qui a mûri durant mes années de formation dans la Compagnie.









Publications
Depuis que Saint Ignace a acheté une première presse en 1556, les jésuites ont été engagés dans les communications. Aujourd'hui la Compagnie de Jésus publie un certain nombre de publications et de revues reconnues. Cliquez ici pour accéder à nos publications les plus récentes.

America - 7/20/15

America - 7/6/15

America - 6/22/15





Sacred Heart Jesuit Retreat House
For those seeking to deepen their relationship with God, Sacred Heart Retreat House in Colorado is an oasis of peace.