« Les Jésuites Doivent Être Se Faire Compagnons, Avec D’Autres, Dans Une Mission De Réconciliation Et De Justice », Affirme Le Supérieur Général Des Jésuites

(Samedi, le 19 mai 2018) – Au premier jour de sa visite officielle au Canada depuis son élection comme Supérieur général des jésuites en fin 2016, le P. Arturo Sosa, S.J., avait d’abord à son agenda chargé, à Toronto, une activité qu’il aime bien : une rencontre, à Regis College, avec des jésuites en formation. Ces jeunes hommes, appelés des scolastiques, en sont à différentes étapes sur le chemin de la prêtrise, un processus qui peut durer de 8 à 12 ans.


(Moussa Faddoul)

Fondé en 1930 pour la formation des jésuites, Regis College, affilié à l’Université de Toronto, offre maintenant des diplômes et des programmes pour des étudiants laïques; on y prépare des hommes et des femmes pour le ministère pastoral et des carrière académiques. Si Regis a préparé les jésuites pour l’apostolat depuis plus de 80 ans, la formation jésuite au Canada, elle, remonte à 1635.

En tant que jésuite, le père Sosa a toujours été proche de ses confrères en formation. Comme Délégué du précédent supérieur général pour les Maison romaines de la Compagnie de Jésus, il avait la responsabilité des centres universitaires de Rome qui forment les jésuites pour une variété d’apostolats. Ces institutions, de droit pontifical, incluent l’Université Grégorienne, l’Institut biblique et l’institut oriental.

Durant son échange avec les scolastiques, le père Sosa a affirmé que la réconciliation est au cœur de la vocation d’un jésuite : réconciliation avec les autres, avec l’environnement et avec la Trinité. Il a parlé de la nécessité, pour les jésuites en formation, de promouvoir la justice, d’être miséricordieux et d’avoir un style de vie austère, respectueux de l’écologie et en proximité avec les pauvres. Un autre thème abordé fut l’universalité de la vocation jésuite puisqu’il a appelé les jésuites à être « citoyens du monde, profondément acculturés à la lumière de l’Évangile, dans un esprit de partage entre les cultures ».


(Moussa Faddoul)

Parlant du discernement en cours sur les préférences apostoliques de la Compagnie de Jésus et soulignant qu’il s’agit d’un processus dynamique, le P. Sosa a dit que toutes les œuvres jésuites devraient contribuer à la seule et unique mission de la Compagnie de Jésus au service de l’Église et de l’humanité. Soulignant que « nous ne pouvons pas et ne voulons pas faire les choses isolément », le supérieur général a aussi parlé de la nécessité de la collaboration avec les laïques.


(Moussa Faddoul)

Après cette rencontre, le Père Général s’est rendu à la Basilique Saint-Paul, au centre-ville de Toronto, où il a concélébré à la messe d’ordination de sept jésuites, deux au sacerdoce et cinq au diaconat. L’archevêque d’Ottawa, Monseigneur Terrence Prendergast, lui-même jésuite, a présidé aux ordinations. Ces sept ordonnés se sont préparés à cette étape importante de leur vie par des études en théologie, à Regis College, au cours des dernières années.

Dans l’allocution qu’il a prononcée au début de la célébration, le père Sosa, qui va célébrer le 41e anniversaire de sa propre ordination durant l’été, a parlé de la joie qu’il ressentait de pouvoir commencer son séjour au Canada par une célébration d’ordinations. Il a dit : « Quand de jeunes hommes, des jeunes à qui la vie contemporaine offre des choix d’engagement si divers, choisissent le service de leurs frères et sœurs et le service du Seigneur, nous avons là le témoignage vivant de la pertinence actuelle de l’idéal proposé par Jésus à ses proches disciples ».


(Moussa Faddoul)

Les nouveaux ordonnés, prêtres et diacres, sont originaires du Canada et des États-Unis. Edmund Kwok-Fai Lo, S.J., et Artur Robert Suski, S.J., tous deux membres de la Province jésuite du Canada anglais, ont été ordonnés prêtres. Edward Dawson Penton, S.J., aussi du Canada anglais, a été ordonné diacre.

Les autres diacres sont Christopher Ewing Grodecki, S.J., de la Province jésuite du Maryland, Alex Anthony Cazcarro Llanera, S.J., and Robert Bruce Van Alstyne, S.J., de la Province jésuite de l’Ouest des États-Unis, and James Ronald Sand, S.J., de la Province du Midwest des États-Unis.


(Moussa Faddoul)

La formation est une priorité de premier ordre pour la Compagnie de Jésus comme le démontre le nombre de maisons de formation au Canada. En plus de Regis College, les jésuites du Canada ont deux noviciats, l’un à Montréal, l’autre à Port-au-Prince, de même qu’une résidence pour les études fondamentales à Toronto et deux résidences qui accueillent des jésuites pour les études de 2e et 3e cycle, à Ottawa et à Québec. Engagés dans la formation culturelle, historique et spirituelle des peuples autochtones, les jésuites ont établi, il y a deux ans, des occasions d’expérience d’immersion autochtone pour les scolastiques. Cet été, les deux nouveaux prêtres, Edmund Lo et Artur Suski, seront envoyés en service pastoral dans des communautés des Premières Nations.


(Moussa Faddoul)

Les concélébrants pour la célébration d’ordination de Toronto incluaient le P. Peter Bisson, S.J., Provincial de la Province du Canada anglais, et le P. Erik Oland, Provincial du Canada français et d’Haïti. Durant l’été qui vient, les deux Provinces vont former ensemble la Province du Canada; le père Sosa a nommé le P. Oland comme premier Provincial de la nouvelle Province. Il entrera en fonction le 31 juillet 2018, jour de la fête de saint Ignace de Loyola, le fondateur des jésuites.


(Moussa Faddoul)

Après la réception avec les nouveaux prêtres et diacres, le Père Général s’est dirigé aux studios de Salt + Light Television pour donner une entrevue à cette institution médiatique catholique basée à Toronto.


(Moussa Faddoul)

Enfin, cette première journée du père Sosa au Canada s’est conclue par un barbecue informel à l’une des résidences des scolastiques. Il a exprimé sa joie, sa consolation, son enthousiasme à la perspective de la suite de sa tournée canadienne.

« Quelle bonne manière de commencer un voyage. Une de faite, une à venir; j’ai bien hâte », dit-il, faisant référence à une autre ordination à laquelle il allait participer le samedi suivant, à Québec. 


Publications
Depuis que Saint Ignace a acheté une première presse en 1556, les jésuites ont été engagés dans les communications. Aujourd'hui la Compagnie de Jésus publie un certain nombre de publications et de revues reconnues. Cliquez ici pour accéder à nos publications les plus récentes.

America - 7/20/15

America - 7/6/15

America - 6/22/15




White House Jesuit Retreat Center
The White House Jesuit Retreat Center is located on a beautiful 80-acre campus on the bluffs of the Mississippi River in St. Louis.