Nouvelles
Des jeunes pagaient des centaines de kilomètres cet été, travaillant à la réconciliation avec les Peuples Autochtones

Toronto, ON, le 26 avril 2017 – Le 21 Juillet 2017, une équipe de plus de 30 personnes, composée de rameurs indigènes, jésuites, canadiens anglais et français, se lancera dans un parcours de canoë de plus de 800 kilomètres en un mois, en réponse aux appels à l'action de la Commission Vérité et Réconciliation.

Suivant une route traditionnelle de commerce fluvial des Premières Nations, le Pèlerinage Canadien en Canot (PCC) débutera à Midland, en Ontario, au fond de la baie Georgienne, empruntera ensuite la French River, le lac Nipissing, les rivières Mattawa et Ottawa et se terminera près de Montréal.

«Nous retrouvons cette route historique à l'occasion du 150e anniversaire de la nation Canadienne, mais plus important encore, nous essayons de travailler à la réconciliation des Canadiens», déclare Erik Sorensen, SJ, chef de projet du PCC. "Étant membre de la Compagnie de Jésus, un groupe qui avait un pensionnat indien et qui a joué un rôle important dans les efforts de colonisation par les premiers Européens, j’ai l’impression de participer à une dynamique de guérison collective qui nous amène à changer la façon dont nous faisons les choses."


(Photo: Tim Wilson)

«J'espère apprendre beaucoup sur les cultures qui vont être là», déclare Andrew Starblanket, qui est Nehiyaw et représentera la Première Nation Starblanket du Saskatchewan lors du voyage. "Je suis sûr que je vais apprendre beaucoup sur moi-même et sur les autres."

« Le 150e anniversaire de l'Ontario nous donne l’occasion de réfléchir sur ce que nous sommes et sur ce que nous espérons être », a déclaré Eleanor McMahon, ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport. Le Canadian Canoe Pilgrimage donnera aux gens la possibilité d’entrer en contact avec une partie significative de notre histoire, de découvrir par eux-mêmes les paysages à couper le souffle de notre province et d’envisager tout ce que nous pouvons accomplir en travaillant ensemble. »

Le Pape François, qui est jésuite, favorise une «culture de la rencontre», une culture où nous rejoignons d'autres personnes, là où elles en sont, où nous offrons accueil et hospitalité, et où nous sommes émus avec compassion et portons le désir de traiter toutes les personnes avec dignité. "Cette rencontre ne concerne pas d’abord quelque chose à faire, il s'agit beaucoup plus simplement d'être l'un avec l'autre, à travers nos cultures et traditions respectives", explique Kevin Kelly, SJ, un coorganisateur du PCC. «Se rencontrer cela veut dire être nous-mêmes et être ouvert à l’autre. Cette expérience d'immersion dans la nature aidera également les participants à mieux comprendre la crise écologique à laquelle nous sommes actuellement confrontés, en particulier l'importance de l'eau, notre devoir de la respecter et d’en faire bon usage ».

L'itinéraire provisoire du PCC présenté ci-dessous dresse une liste des principales étapes de gîte des rameurs. Il convient de préciser que ce programme pourra être modifié pour des raisons logistiques ou météorologiques.

  • 21 juillet – Départ de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons (Midland, ON)
  • 2 31 juillet - North Bay, ON 2 août - Mattawa, ON
  • 6 août - Pembroke, ON
  • 9 août - Ottawa, ON
  • 14 août - Montréal, Québec
  • 15 août – Territoire de la Première Nation Kahnawake (près de Montréal) \

Le grand public pourra se joindre au PCC lors d'événements spéciaux qui seront organisés à certaines haltes importantes le long de l'itinéraire.

Le Pèlerinage Canadien en Canot a été rendu possible grâce à la générosité des donateurs, dont The Miller Group, le « Fond de Célébration Communautaire des 150 ans » du Gouvernement de l’Ontario, le Réseau des rivières du patrimoine canadien, Parcs Canada et les Parcs de l'Ontario. Le site historique de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons et le Sanctuaire des Martyrs du Canada soutiennent aussi le PCC en accueillant l'événement de lancement le 21 juillet. [Canada anglais]


Nouvelles récentes

Le 3 juin 2017, à la chapelle des jésuites de la rue Dauphine à Québec, nos compagnons Amos Estinor et Germain Clerveau ont reçu l’ordination diaconale.

Décerné pour la première fois en 1979, ce prix porte le nom du deuxième évêque de Montréal, Ignace Bourget.

À Richelieu, le 15 mai 2017, est décédé à l’âge de 101 ans, après 80 ans de vie religieuse, le P. Irénée Beaubien, S.J. Le corps sera exposé à l’église du Gesù, à Montréal, le vendredi 26 mai, de 19h à 21h, avec prière oecuménique.

Durant la première année de noviciat, les jeunes jésuites vivent une expérience de pèlerinage. Trois jeunes jésuites nous partagent quelques moments marquants de leur expérience.

Le noviciat inculque dans l’esprit du jésuite la manière de procéder de la Compagnie dont le secret se trouve, me semble-t-il, dans le discernement spirituel.

Le Service jésuite des réfugiés réclame la suspension immédiate de l’Entente sur les tiers pays sûrs. Permettons ainsi aux personnes en danger de revendiquer le statut de réfugié de manière ordonné et régulière.

Suite à l'attentat à Québec le 29 janvier, le Centre justice et foi tient à exprimer sa solidarité avec tous les concitoyens et les concitoyennes de confession musulmane.

visualisez toutes les nouvelles

Nouvelles de recherche

Publications
Depuis que Saint Ignace a acheté une première presse en 1556, les jésuites ont été engagés dans les communications. Aujourd'hui la Compagnie de Jésus publie un certain nombre de publications et de revues reconnues. Cliquez ici pour accéder à nos publications les plus récentes.

America - 7/20/15

America - 7/6/15

America - 6/22/15



Manresa Jesuit Retreat House
Manresa Jesuit Retreat House, located north of Detroit in Bloomfield Hills, Mich., offers retreatants a respite from the city on its 37–acre campus with almost 50,000 trees.