Nouvelles
Le Père Général se rend dans la province jésuite de l’Ouest des États-Unis

Le 29 février 2020 – Vingt-sept heures, 9 656 km et deux longues escales après avoir quitté Rome, le père Arturo Sosa, SJ, Supérieur Général de la Compagnie de Jésus, est arrivé à Los Angeles le 31 janvier pour commencer sa visite de deux semaines de la province jésuite de l’Ouest des États-Unis. Le père Scott Santorosa, SJ, de la province jésuite de l’Ouest des États-Unis, l’attendait dans la zone de retrait des bagages avec une affiche arborant le nombre 31, qui indique la place que le jésuite vénézuélien occupe dans l’histoire des jésuites. En effet, depuis 1540, le Père Général élu en octobre 2016 n’a eu que 30 prédécesseurs.

Le père Scott Santarosa de la province jésuite de l’Ouest accueille le Père Général/

La province jésuite de l’Ouest des États-Unis est un vaste territoire qui renferme 10 états de l’ouest. Bien qu’il n’ait pu visiter la province au complet, l’itinéraire du Père Général l’a conduit dans trois endroits stratégiques (Los Angeles, Seattle et la région de la baie de San Francisco) pour des réunions avec des jésuites et collaborateurs laïques représentant les cinq universités, les 12 écoles secondaires, les trois écoles de la Nativité et les douzaines de paroisses, de centres de retraite et d’apostolats sociaux de la province.

Avec les novices et autres, y compris le père Steve Corder, SJ, directeur des novices (troisième à partir de la droite)

L’une de ses premières visites a été celle du noviciat des trois compagnons (Novitiate of the Three Companions) à Culver City, en Californie, où le père Sosa a demandé une rencontre privée avec les novices avant de célébrer la messe devant un plus grand groupe. Le père Steve Corder, SJ, directeur des novices, se rappelle avoir entendu rire dans la salle de séjour où la réunion avec les novices s’est tenue. Il a déclaré : « Les novices m’ont dit plus tard qu’ils ont été émus par la chaleur, l’humilité et le sens de la fraternité du Père Général. Il les a encouragés dans leur vocation et invités à être constamment à l’écoute de l’invitation de Dieu à cette vie. » Le Père Général a repris ces mêmes paroles durant la réunion avec les jésuites qui se préparent pour l’ordination sacerdotale à titre d’étudiants en théologie à l’école de théologie jésuite de l’Université Santa Clara.

Avec des jésuites de partout dans le monde à l’École de théologie jésuite de l’Université Santa Clara

Dans chacune des trois régions qu’il a visitées, le Père Général a tenu des réunions avec les jésuites. Le père Robert Ballecer, SJ, était, à l’origine, membre de la province jésuite de l’Ouest des États-Unis, mais travaille maintenant pour le Père Général à Rome à titre de créateur de contenu pour le site Web et les plateformes de médias sociaux de la Curie générale des jésuites.

« Il régnait un sentiment d’excitation et un esprit de fraternité lorsque nous nous sommes tous réunis pour une grande photo de groupe devant la bibliothèque de l’université. Le Père Général a fait un exposé approfondi et réfléchi à toutes les personnes présentes. La présentation a été suivie d’une période de questions de la communauté. », a expliqué le père Ballecer.

Avec les jésuites du Sud de la Californie à l’Université Loyola Marymount

Alors que les jésuites marquent la fin de la première année de la mission de dix ans donnée par le Saint-Père à la Compagnie de Jésus par le biais des Préférences apostoliques universelles (PAU), le Père Général a utilisé le temps qui lui était accordé avec les jésuites pour discuter de l’importance de cette nouvelle feuille de route pour la Compagnie de Jésus.

Il a demandé aux jésuites de considérer les PAU non pas comme une liste de vérification des actions ou des ministères, mais plutôt comme un « appel à la conversion », un moyen de se placer là où l’Église a le plus besoin de nous, et où nous sommes appelés par l’Esprit Saint.

Avec les directeurs des travaux à la Bellarmine College Preparatory School

Lors des réunions avec les directeurs des écoles secondaires, universités, paroisses et autres apostolats dans chacune des régions visitées, le Père Général a écouté, appris et partagé sa vision de l’avenir de la Société mondiale.

À l’organisme Homeboy Industries à Los Angeles

En plus de visiter les communautés, les écoles et les paroisses jésuites, le Père Sosa a eu une rencontre d’une heure avec des hommes et des femmes, anciens membres de gangs et ayant été incarcérés, aidés par l’organisme Homeboy Industries à Los Angeles. Ils ont parlé de l’organisme qui est devenu un sanctuaire, un endroit où ils sont compris et où ils se sentent en sécurité afin de commencer à reconstruire leur vie.

Avec les élèves de l’école de la Nativité de Seattle

Il s’est entretenu avec des élèves des écoles secondaires Verbum Dei et Loyola de Los Angeles qui avaient préparé une présentation sur les moyens utilisés par chaque école pour élever et vivre les Préférences apostoliques universelles. À l’école de la Nativité de Seattle, les élèves ont joué dans une courte série de sketchs pour le Père Général vantant les mérites d’un super héros nommé Capitaine Vertu.

Bien que le voyage soit très fatigant, avec les conversations et les rencontres en personne avec des centaines de jésuites, de collaborateurs laïques et de personnes, jeunes et moins jeunes, faisant partie de la famille de la province jésuite de l’Ouest, le Père Sosa n’a jamais ralenti la cadence et semblait dynamisé par chaque rencontre.

Au Centre jésuite du Sacré Cœur

Durant une des dernières journées dans la province, le Père Général a célébré la messe au Centre jésuite du Sacré Cœur, un établissement de retraite et de soins de santé pour la province, situé à Los Gatos en Californie. Après la messe, il a traversé l’infirmerie et l’excitation sur les visages des hommes alors qu’ils rencontraient leur Supérieur Général était bien visible. Pour le Père Sosa, cependant, ce fut une expérience pleine d’humilité.

S’adressant non seulement aux jésuites de l’infirmerie du Centre jésuite du Sacré Cœur, mais également à tous les jésuites infirmes qui ont consacré leur vie à prier pour l’Église et la Compagnie de Jésus, le Père Sosa a déclaré : « Je suis très conscient que nous sommes ici à cause d’eux. Nous n’avons pas inventé la Compagnie, nous l’avons reçue d’eux et je ressens le soutien de leurs prières... Ils nous soutiennent et ils le font consciemment et avec une grande générosité. »


Nouvelles récentes

Ma première nuit en quarantaine, je n’ai pas trop bien dormi.

Alors que paroisses et collèges jésuites appliquent l’éloignement social pour faire face au coronavirus, le père Matthew Carnes, SJ, nous fait part de ses émotions.

Courte méditation pour calmer l’inquiétude au milieu d’une pandémie mondiale

Le père Giger se demande comment réagir avec compassion et dans l’espérance.

Shannon K. Evans, autrice et mère de cinq enfants, raconte les moments de grâce de son quotidien.

Billy Critchley-Menor, SJ, partage une conversation sur la vie religieuse avec Rhonda Miska, OP, sœur dominicaine de Sinsinawa.

6 Mars, 2020—Dimache, 8 mars est Journée internationale de la femme, qui célèbre les droits de femmes et leurs réalisations.

visualisez toutes les nouvelles

Nouvelles de recherche

Publications
Depuis que Saint Ignace a acheté une première presse en 1556, les jésuites ont été engagés dans les communications. Aujourd'hui la Compagnie de Jésus publie un certain nombre de publications et de revues reconnues. Cliquez ici pour accéder à nos publications les plus récentes.

America - 7/20/15

America - 7/6/15

America - 6/22/15



Manresa Jesuit Retreat House
Manresa Jesuit Retreat House, located north of Detroit in Bloomfield Hills, Mich., offers retreatants a respite from the city on its 37–acre campus with almost 50,000 trees.